Aller au contenu
Sit-in au bloc opératoire du CHUS Fleurimont

Les solutions toutes explorées pour limiter les impacts sur les patients?

Les solutions toutes explorées pour limiter les impacts sur les patients?
Jean-Sébastien Hammal / Cogeco Média

Le Conseil de la protection des malades dénonce vertement les effets du sit in hier au bloc opératoire de l'Hôpital Fleurimont sur les patients.  

La direction de l'Hôpital Fleurimont s'est d'ailleurs tournée vers le Tribunal administratif du travail pour le faire déclarer comme étant un arrêt de travail illégal.     

Maitre Paul Brunet se questionne à savoir si toutes les options ont été placées sur la table, tant du côté syndical que de la direction, pour protéger les malades et ceux qui doivent subir une intervention chirurgicale.   

Abonnez-vous à l’infolettre du 107.7 Estrie!Abonnez-vous à l’infolettre du 107.7 Estrie!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Jean-Sébastien Hammal

Enfant atteint d'une maladie rare: course pour amasser 50000$
Histoire de tatouage sur les médias sociaux
Jocelyn Proulx: «On est prêts!»

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Même le week-end
En direct
En ondes jusqu’à 11:00