Aller au contenu
Milliers de gallons de lixiviat de Coventry

Gilles Bélanger demande à son tour l’implication du fédéral

Gilles Bélanger demande à son tour l’implication du fédéral
Gilles Bélanger / Tirée de Facebook

Piqué au vif par la sortie de Robert Benoit sur le déversement de lixiviat menaçant pour le lac Memphrémagog ces derniers jours, le député Gilles Bélanger maintient que son gouvernement est proactif de longue date dans ce dossier épineux.

Il réclame que le gouvernement d’Ottawa s’implique davantage, car il s’agit d’un dossier qui déborde des frontières et, par le fait même, des compétences de la province de Québec et de l’État du Vermont.

«Il faut comprendre que dans l'est du Canada, ça se déverse vers le nord, et aue l'ouest du Canada, ça se déverse vers le sud», commente le député d’Orford, questionné par l’animateur Martin Pelletier.

«Mais il y a une problématique qui dépasse le Québec. Je pense qu’Ottawa va devoir entrer de la parade. C'est un dossier qui est entre le Canada et les États-Unis.»

«Jus de poubelles»

Sur les ondes du 107,7 Estrie, lundi matin, M. Benoit avait réclamé une plus grande implication des élus fédéraux et provinciaux de la région, nommément Gilles Bélanger, dans le dossier du dépotoir de Conventry au Vermont. 

Des milliers de gallons de «jus de poubelles» ont failli atteindre le Memphrémagog à la fin février.

Selon M. Bélanger, le gouvernement du Québec et Urgence environnement n’ont pas été avertis de l’incident. Normalement, lorsqu'il y a un écoulement, il doit y avoir une communication, dit-il.

«Est-ce que le Vermont a été averti?», demande le député caquiste. 

Abonnez-vous à l’infolettre du 107.7 Estrie!Abonnez-vous à l’infolettre du 107.7 Estrie!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Martin Pelletier

Le recours des victimes du tabac au Québec a plus de 25 ans
Une victime du tabac de l'Estrie déplore la lenteur des recours collectifs
Des citoyens de Danville souhaitent être annexés à Val-des-Sources

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
En direct
En ondes jusqu’à