Aller au contenu
La taxe carbone et les banques alimentaires

La députée Bibeau réagit aux propos du conservateur Luc Berthold

La députée Bibeau réagit aux propos du conservateur Luc Berthold
Jean-Sébastien Hammal / Cogeco Média

Le Parti conservateur du Canada affirme que la taxe carbone du gouvernement fédéral de Justin Trudeau provoque un impact important sur les prix des aliments notamment.

Tellement que le phénomène provoque une crise dans les banques alimentaires.

Le député conservateur Luc Berthold, de Mégantic-L'Érable, approuve le constat de son chef Pierre Poilievre qui craint que la prochaine augmentation se fera encore plus sentir pour les consommateurs. 

«Au Québec, actuellement, tout le monde le voit à l'épicerie, tout coûte plus cher. La viande, les légumes partout, tout coûte plus cher pour beaucoup de facteurs. Et un de ces facteurs-là, c'est l'augmentation de la taxe carbone dans le reste du pays», a soutenu M. Berthold, lundi matin lors de l'émission Que l'Estrie se lève.

«Je prends l'exemple des tomates. Beaucoup de tomates sont produites en serre en Ontario. Le diesel qui est utilisé pour chauffer ces serres-là doit être soumis à la taxe carbone. Le camionneur qui va transporter ça ici, c'est soumis à la taxe carbone. Si on transforme les tomates puis on les met en conserve, là aussi, il y a l'application d'une taxe carbone. Donc ultimement et indirectement, les consommateurs québécois sont affectés aussi par l'augmentation de la taxe carbone fédérale.»

La taxe carbone va passer le 1ᵉʳ avril à 80 $ la tonne, c'est une augmentation de 23 %, note le député Berthold.

Les «dépenses inflationnistes» du premier ministre Trudeau durant et après la crise de la COVID-19 ont accéléré l'inflation, ajoute Luc Berthold.

 Écoutez l'entrevue accordée à Jean-Sébastien Hammal.

Archives Cogeco Média

Source: Archives Cogeco Média

Du «gros n'importe quoi»

Jointe par l'animateur Martin Pelletier, lundi midi, la députée libérale Marie-Claude Bibeau a tenu à réagir aux propos de son adversaire conservateur.

Pour elle, voici du «gros n'importe quoi». 

La ministre du Revenu national et députée de Compton-Stanstead Marie-Claude Bibeau accuse les Conservateurs et Luc Berthold de faire de la politique à la Donald Trump sur la taxe carbone pour faire peur aux contribuables.  

Selon elle, huit familles sur dix recevront davantage que ce qu'elles payent pour assumer la taxe carbone. 

Celles-ci se voient récompensées pour leurs bons comportements en trait avec la consommation d'énergie. 

Dans une autre mesure, l'argent peut servir à acheter des équipements moins énergivores.

Écoutez l'entrevue accordée à Martin Pelletier:

La ministre libérale Marie-Claude Bibeau répond au conservateur Luc Berthold

À écouter aussi:

Les prix de la viande de bœuf atteignent des sommets ces jours-ci

Abonnez-vous à l’infolettre du 107.7 Estrie!Abonnez-vous à l’infolettre du 107.7 Estrie!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Jean-Sébastien Hammal

Un taux d'imposition qui grimpe de 16% au Québec
Dr Marc-André Amyot: «Ça avance pas du tout»
«Je dois faire mon méa culpa»

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
En direct
En ondes jusqu’à