Aller au contenu
Pont du chemin de Cookshire-Eaton

La ministre Guilbault maintient le flou, selon le libéral Monsef Deraji

La ministre Guilbault maintient le flou, selon le libéral Monsef Deraji
Monsef Deraji / Archives PC

La ministre des Transports Geneviève Guilbault maintient le flou quant à l'échéancier et le budget du projet de remplacement du pont du chemin de Cookshire-Eaton, à Compton au-dessus de la rivière Moe.

Selon le porte-parole libéral en matière de Transports, Monsef Deraji, lors d’une commission parlementaire, le gouvernement de la CAQ a refusé de considérer une pétition signée par plus de 800 citoyens. 

Le 15 mai, après une sortie du maire de Compton Jean-Pierre Charuest qui demande une reconstruction complète du pont, la députée de Saint-François, Geneviève Hébert, avait annoncé que le pont allait être réhabilité et restauré dans les prochaines années.  

Selon le député libéral de Nelligan, Mme Hébert était absente jeudi lors de la séance pour étudier cette pétition tenue à Québec.

Mais le député libéral est loin d'être rassuré par ce qu'il a entendu de ses collègues caquistes lors de cette commission parlementaire pour étudier la pétition. 

«On ne m'a pas parlé de la reconstruction du pont. Ils n'y avaient pas de date, pas d'échéancier. Et ce qui est alarmant, il n'y a pas de coûts associés à la réfection du pont», rapporte M. Deraji, invité à commenter lors de l’émission Que l’Estrie se lève.

«Donc c'est très alarmant parce qu'on sait c'est quoi l'importance pour les agriculteurs, l'importance de ce pont pour les véhicules d'urgence. Donc je suis comme eux, très déçu.»

Une nouvelle étude?

On a indiqué qu’il faudra procéder à une étude avant la reconstruction de ce pont en fin de vie, c’est offusqué le député de l’Opposition. 

«C’est très choquant. On m'a dit clairement qu'ils vont faire une étude l'été. Est-ce qu'il faut être déconnecté de la réalité de cette région pour dire que ça  prend une autre étude pour voir si on doit réparer le pont ou le reconstruire? C'est ce qu'on m'a répondu hier», dit-il.

«On va commencer avec une étude socioéconomique du pont. C'est là où je me demande si la ministre Guilbault n'est pas en train d'acheter du temps pour ramener une solution plus tard?»

Écoutez l’entrevue accordée à Jean-Sébastien Hammal.

Abonnez-vous à l’infolettre du 107.7 Estrie!Abonnez-vous à l’infolettre du 107.7 Estrie!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Marc Bryson

Bièredredi groovy spécial yacht rock avec Nicolas Ratthé
C’est fois, c’est la bonne pour le centre-ville de Sherbrooke
Le spectacle hommage à Olivia Newton-John s'amène le 9 août prochain

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Les amateurs de sports
En direct
En ondes jusqu’à 00:00