Aller au contenu
Fin des déversements dans la St-François

«La qualité de l'eau est revenue à la normale» - Ingrid Dubuc

«La qualité de l'eau est revenue à la normale» - Ingrid Dubuc
Selon le Bureau de l'environnement de la Ville de Sherbrooke, la qualité de l'eau de la Saint-François est revenue à ce qu'on avait avant les travaux à la station de pompage.. / Cogeco Média

Même si la situation est revenue à la normale à la station de pompage de la Ville de Sherbrooke, les activités aquatiques demeurent limitées dans la rivière Saint-François. 

Selon Ingrid Dubuc, directrice du Bureau de l'environnement de la Ville de Sherbrooke, «on a la certitude que la qualité de l'eau permet maintenant de revenir à ce qu'on avait avant les travaux. Ce qui veut dire que les activités de canotage sont dorénavant permises.»

«Mais c'est important de se rappeler que la baignade n'est jamais recommandée dans la normale de la Saint-François.»

La station de pompage Saint-François est entièrement fonctionnelle depuis mercredi en fin de journée. La Ville de Sherbrooke y avait entrepris le 13 mai dernier des travaux nécessitant un important déversement d’eaux usées dans la Saint-François.

Des analyses de la qualité de l'eau ont été effectuées avant, pendant et après les travaux. 

«Il y a toujours un petit délai pour l'analyse des échantillons», soutient Mme Dubuc.

«La qualité de l'eau est revenue à la normale. Donc, on a la certitude que la qualité de l'eau permet maintenant de revenir à ce qu'on avait avant les travaux. »

Faune aquatique

D’autres analyses seront faites concernant l’impact du déversement sur la faune aquatique, ajoute-t-elle, invitée sur les ondes du 107,7 Estrie lundi midi.

«C'est sûr que ce n'est jamais la situation qu'on souhaite, soit d'être obligé de faire des déversements dans une rivière. Toutefois, ça demeure quand même la situation qui était la moins pire en termes de scénario», ajoute Mme Dubuc.

«On l'avait planifié de mettre en place les mesures de mitigation, les tests de qualité de l'eau parce que si jamais on avait été en cas d'urgence, on n'aurait pas eu l'opportunité de faire.»

Écoutez l’entrevue accordée à Marc Toussaint.

Abonnez-vous à l’infolettre du 107.7 Estrie!Abonnez-vous à l’infolettre du 107.7 Estrie!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Marc Toussaint

Quoi faire ce weekend à Sherbrooke?
C'est la semaine québécoise de la sécurité nautique
Il tient tête à la Ville et refuse de couper son gazon au complet

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Les amateurs de sports
En direct
En ondes jusqu’à 00:00