Aller au contenu
Incendie

Une dizaine de personnes à la rue à Val-des-Sources

Une dizaine de personnes à la rue à Val-des-Sources
Hugues Grimard / Tirée de Facebook

Une dizaine de personnes se retrouvent à la rue à la suite de l'incendie d'un immeuble à logements de la rue Manville Ouest à Val-des-Sources, dans la nuit de vendredi à samedi.

Le bâtiment est une perte totale. Heureusement, le feu n'a pas fait de blessé.

Les locataires ont été pris en charge par la Croix rouge.

L'incendie s'est déclaré vers 2h du matin.

Joint par l'animateur Martin Pelletier, lundi midi, le chef pompier Alan Chainey a indiqué que le compbat contre les flammes a nécessité l'intervention de plusieurs sapeurs, dont des confrères de la municipalité voisine de Danville.

«À notre arrivée, la priorité était d'évacuer le bâtiment. À cette heure-là, plusieurs personnes étaient couchées», a-t-il expliqué en ondes.

«Nous avons dû secourir un monsieur qui était sur son balcon à l'arrière.»

La cause de l'incendie sera difficile à déterminer, pense-t-il. On a eu recoeur à une pelle rétrocaveuse pour venir à bout du brasier.

Le feu a toutefois pris naissance au sous-sol. Un problème électrique pourrait être en cause.

Élan de générosité

Selon le maire Hugues Grimard, la population s’est mobilisée pour soutenir les sinistrés. On a pu assister à un élan de générosité important. Des voisins ont hébergé des gens à la rue le temps que l'équipe de la Croix rouge arrive sur place, ajoute-t-il.

« Nous devrons trouver des logements pour les personnes touchées. L'Office d'habitation est à l'oeuvre pour trouver des logements.Certains ont déjà trouvé un logement, chez de la parenté notamment, dit-il au micro de Jean-Sébastien Hammal, lundi matin. Nous allons mettre les ressources en place cette semaine.»

«C'était une ancienne résidence pour personnes âgées qui avait été transformée en immeuble à logements. C'était un vieux bâtiment et c'est devenu rapidement en embrasement général. Une perte totale.»

Le site de Tergéo 

Concernant le site de l'entreprise en faillite Tergéo, dont les actifs seront liquidés à partir de ce vendredi, M. Grimard dit souhaiter qu'on déniche plusieurs joueurs pour y prendre place au lieu d'un seul.

Le maire aimerait voir la fonderie de l'ancienne Alliance Magnésium reprendre vie au plus tôt, ce printemps si possible. 

«Nous souhaitons que plusieurs entreprises puissent se partager les coûts inhérents. C'est un grand terrain et il y a plusieurs possibilités», mentionne-t-il.

«Il y a aussi plusieurs joueurs intéressés aux résidus.»

La compagnie Tergeo s'est placée à l'abri de ses créanciers en septembre dernier.

Abonnez-vous à l’infolettre du 107.7 Estrie!Abonnez-vous à l’infolettre du 107.7 Estrie!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Que l'Estrie se lève
En direct
En ondes jusqu’à 10:00