Aller au contenu
Pour financer le transport en commun

Sherbrooke réfléchit à une taxe sur l'immatriculation

Sherbrooke réfléchit à une taxe sur l'immatriculation
Une taxe sur l'immatriculation qui pourrait financer le transport en commun.à Sherbrooke. / Tirée de Facebook

À l'instar d'autres villes, Sherbrooke réfléchit de plus en plus sérieusement à une taxe sur l'immatriculation qui pourrait financer le transport en commun.

En avril, le gouvernement de la CAQ avait permis à la Communauté métropolitaine de Montréal (CMM) de facturer aux résidants des couronnes de Montréal la taxe sur les immatriculations imposée depuis plus de dix ans aux Montréalais.

À partir de 2024, la somme facturée aux automobilistes sera de 59 $.

Mardi soir, la mairesse de Sherbrooke, Évelyne Beaudin, a affirmé que le projet sera abordé très prochainement au comité exécutif de la Ville. 

Plan stratégique

Par ailleurs, la Ville de Sherbrooke veut augmenter ses services de 3% dans le cadre de sa planification des prochaines années. Elle s’attend à une augmentation de 15% de son achalandage, selon son plan stratégique dévoilé mardi soir. 

La Ville ambitionne aussi que 65% de sa flotte soit électrifiée en 2032, selon le plan qui compte 52 actions.

Il faut dire que la population de la région de Sherbrooke a augmenté de 7,2% depuis 2016. Pour 2032, on anticipe une augmentation de 13% de sa population.

La STS évalue une bonification du service à la demande et les valideurs électroniques pourraient n'être livrés que dans trois ans.

Plus tôt cette semaine, on apprenait que la STS allait recevoir 40 autobus électriques. 

Abonnez-vous à l’infolettre du 107.7 Estrie!Abonnez-vous à l’infolettre du 107.7 Estrie!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Le Québec maintenant
En direct
En ondes jusqu’à 18:30