Aller au contenu
Remis en liberté

Le lanceur de cailloux à nouveau arrêté

Le lanceur de cailloux à nouveau arrêté
Lors de l'arrestation du14 février dernier, les policiers avaient saisi des cailloux. / Archives

Le lanceur de cailloux aurait récidivé, alors qu’il venait d’être remis en liberté. 

Lundi soir vers 21h, le Service de police de Sherbrooke (SPS) a reçu un appel d’une automobiliste qui venait de circuler sur le chemin Sainte-Catherine. Elle avait reçu une roche dans son pare-brise. 

«Ce dernier a même éclaté vers l’intérieur de l’habitacle. Heureusement, la conductrice n’a pas été blessée», mentionne Martin Carrier, porte-parole du SPS.

«L’enquête nous a permis mardi après-midi de procéder à l’arrestation d’un homme de 44 ans bien connu des milieux policiers. Ce dernier est le même lié à plusieurs autres gestes de même nature survenus depuis le début du mois de février sur le chemin Sainte-Catherine.» 

Une quarantaine de dossiers

Lundi, le suspect venait d’être remis en liberté par la cour pour les dossiers des dernières semaines. Le suspect va devoir comparaître à nouveau devant la cour pour répondre d’autres accusations.

Depuis quelques semaines, on a recensé une quarantaine de dossiers liés à ce méfait.

Le 14 février dernier, l’homme avait été arrêté pour avoir lancé des cailloux sur le chemin Sainte-Catherine non loin de Magog. Il aurait agi à plusieurs reprises, selon les policiers de Sherbrooke et de Magog.

L’homme de 44 ans de Sherbrooke lançait ses projectiles par la fenêtre de son véhicule quand il croisait une autre voiture en roulant.

0:00
4:57
Abonnez-vous à l’infolettre du 107.7 Estrie!Abonnez-vous à l’infolettre du 107.7 Estrie!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Vous aimerez aussi

Plus avec Jean-Sébastien Hammal

«Triple Low-Five»: Michel Therrien gérerait la situation différemment
«C'est au primaire que les jeunes décrochent, il faut s'en occuper!»
Francis Degrandpré nous transporte dans son univers new country
L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Midi actualité
En direct
En ondes jusqu’à 15:01