Aller au contenu
Chasse à l'homme à Stanstead en 2020

Sébastien Labelle perd sa révocation d’office

Sébastien Labelle perd sa révocation d’office
La Commission des libérations conditionnelles du Canada affirme que Sébastien Labelle a brisé ses conditions de libération d'office notamment en octobre 2023. / Archives

L’auteur de la chasse à l'homme à Stanstead en juin 2020, Sébastien Labelle, voit la Commission des libérations conditionnelles révoquer sa libération d'office. 

Celui qui avait tiré sur des policiers qui intervenaient sur une agression armée sur le chemin Curtis doit donc retourner sous supervision et sous de nombreuses conditions en attente d'une nouvelle libération d'office prévue en juillet. 

Dans sa décision dont Cogeco Média a obtenu copie, la Commission des libérations conditionnelles du Canada affirme que l'individu a brisé ses conditions de libération d'office notamment en octobre 2023 alors qu'il a été arrêté en état d'ébriété. 

Sa peine totale est prévue prendre fin en décembre 2024. 

Abonnez-vous à l’infolettre du 107.7 Estrie!Abonnez-vous à l’infolettre du 107.7 Estrie!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Midi actualité
En direct
En ondes jusqu’à 15:01