Aller au contenu
Crise des médias

Le fédéral doit en faire plus, selon le député Martin Champoux

Le fédéral doit en faire plus, selon le député Martin Champoux
Jean-Sébastien Hammal / Cogeco Média

Le gouvernement fédéral n’en fait pas assez pour prévenir l'hécatombe que subit actuellement le monde des médias.

Selon Martin Champoux, député fédéral bloquiste de la circonscription de Drummond, le gouvernement de Justin Trudeau n’est pas assez proactif pour prévenir des mises à pied massives comme celle annoncée jeudi par Bell Média. 

La loi C-18 sur l'information en ligne, en vigueur depuis décembre dernier, n’a rien changé, déplore-t-il.

«L'aide n'est pas suffisante. Ce qui est en place présentement, ce ne sont pas les bons outils. Si on parle de C18, on a vu quand même qu'on a réussi à faire en sorte que Google ne coupe pas les liens vers les sites de nouvelles, mais c’est un maigre 100 millions $», se plaint-il. 

«Mais quand même, il y a quelque chose qui se passe, il y a des outils qui sont mis en place. Mais non, le gouvernement n’en fait clairement pas assez. Et puis l'annonce de Bell hier, quoi qu'on en dise, quel que soit le point de vue duquel on regarde cette décision-là, c'est une catastrophe et c'est un constat qu'on doit prendre en main le dossier de façon beaucoup plus agressive. Ce n'est pas suffisant, ce qui se fait présentement.»

Tire de Facebook

Source: Tire de Facebook

«Faire un pas de plus»

Sur les ondes de l’émission Que l’Estrie se lève vendredi matin, M. Champoux a soutenu que des mesures «pas compliquées et pas si onéreuses que ça», peuvent être mises en place par le gouvernement fédéral. 

«On ne veut pas que les médias d'information soient entièrement financés par le gouvernement. Ce n’est pas ça qu'on souhaite du tout», a-t-il lancé au micro de Jean-Sébastien Hammal.

«Mais présentement, il y a une crise et je pense qu'il appartient au gouvernement de faire un pas de plus pour aider les médias, de faire un fonds d'urgence comme on l'a demandé depuis des mois. Ce fonds d'urgence permettrait aux médias de traverser la crise.»

Abonnez-vous à l’infolettre du 107.7 Estrie!Abonnez-vous à l’infolettre du 107.7 Estrie!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Marc Bryson

Formule semaine de relâche avec Sarah-Maude
Carnaval de Sherbrooke : un bilan positif malgré la météo
Les pantoufles North Face : une source de tension dans les cours des écoles

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Le Québec maintenant
En direct
En ondes jusqu’à 18:30