Aller au contenu
Selon la CSN

Les chauffeurs d’autobus choqués par la menace de lock-out

Les chauffeurs d’autobus choqués par la menace de lock-out
Jean-Sébastien Hammal / Cogeco Média

Les menaces de lock-out qui pèsent sur le transport scolaire n’ébranlent pas les syndiqués de la CSN qui poursuivent leur mouvement de grève.

«C'est un groupe de travailleurs unis qui se battent», lance Josée Dubé, présidente du secteur transport scolaire à la CSN.

«Le syndicat donne les moyens à ces employés de se tenir debout. Effectivement, si aujourd'hui il y a la grève. Ce n'est pas la CSN qui dit : on s'en va en grève. Non, c'est le même groupe de travailleurs en assemblée générale qui ont fait des réflexions. Ils ont voté à grande majorité», assure-t-elle. 

Selon Mme Dubé, les syndiqués sont davantage choqués qu’ébranlés par la menace de lock-out. 

«C'est beaucoup plus insultant. C'est nous qui faisons tourner la boîte de cette compagnie. Transdev ne serait rien sans les chauffeurs», a-t-elle lancé lors de l’émission Que l’Estrie se lève mercredi matin.

«Ils font rouler les autobus jour après jour, matin et soir, pour transporter les enfants en toute sécurité. C'est un travail qui n’est pas facile. Je pense qu'ils sont solidement décidés à vouloir continuer cette lutte.»

Les chauffeurs d'autobus de l'Estrie de La Sapinière sont en grève jusqu’au 31 mai, avec des menaces de lock-out à partir du 1ᵉʳ juin.

La CNS considère que les négociations ont été infructueuses avec l'employeur Transdev. 

Selon Mme Dubé, Transdev ne respecte pas le contrat avec la commission scolaire. Elle déplore l'absence d'action du gouvernement malgré l'argent reçu par l’employeur.

Écoutez l'entrevue accordée à Jean-Sébastien Hammal.

Abonnez-vous à l’infolettre du 107.7 Estrie!Abonnez-vous à l’infolettre du 107.7 Estrie!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Marc Bryson

C’est fois, c’est la bonne pour le centre-ville de Sherbrooke
Une maison de répit de 2,5 M$ devrait voir le jour en 2025
Elle offre un rein à son fils: «Trois secondes de réflexion»

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Les amateurs de sports
En direct
En ondes jusqu’à 00:00