Aller au contenu
Contrairement aux prétentions de l’APCHQ

«Le plan Nature n'est pas un facteur de ralentissement» - Geneviève La Roche

«Le plan Nature n'est pas un facteur de ralentissement» - Geneviève La Roche
Geneviève La Roche / Archives

Contrairement aux prétentions de l’APCHQ Estrie, on ne peut pas parler de descentes aux enfers en ce qui concerne la construction de logements à Sherbrooke.

La conseillère Geneviève La Roche contredit l’organisme qui dénonce le fameux plan Nature de la Ville de Sherbrooke. Celui-ci a fait chuter le nombre de mises en chantier sur le territoire sherbrookois, selon son directeur général, Sylvain Mathieu. 

Visiblement, les deux intervenants invités sur les ondes du 107,7 Estrie jeudi, ne s’entendent pas sur la situation qui prévaut à Sherbrooke.

«Je suis contente d'avoir l'occasion de pouvoir mettre à jour certaines données. L'APCHQ, en ce moment, parle en termes de mises en chantier. Mais quand on regarde en ce moment le nombre d'unités de logement qui a été créées depuis le début de l'année, on est en hausse par rapport à 2023», assure la présidente de la Commission de l'aménagement du territoire.

«De janvier à la mi-mai 2023, c'est 420 unités de logement qu'on avait créées. De janvier à la mi-mai 2024 c’est 647 unités. C'est beau de compter en mises en chantier, mais l'important c'est aussi combien de logements on a créés dans chacune de ces mises en chantier.» 

Selon l’élue de Sherbrooke Citoyen, on a souhaité prendre un virage vers la densification. 

«Ça transparaît dans le nombre d'unités qu'on peut livrer. Donc, je veux juste enlever un petit peu le côté alarmiste, parce que le plan Nature n'est pas du tout un facteur de ralentissement pour le développement», a martelé Mme Le Roche.

Dialoguer avec les promoteurs

Lors de son commentaire, elle a souligné la volonté de dialoguer avec les promoteurs. 

«Plusieurs promoteurs me contactent. On est toujours ouverts à dialoguer», dit-elle.

«Maintenant, on est dans une grosse phase de planification. Les promoteurs ont la chance de participer à tout ce qu'on va faire en termes de consultation pour la suite avec notre plan d'urbanisme. Je les invite vraiment à communiquer quand ils ont des craintes, des inquiétudes.» 

La municipalité de Sherbrooke souhaite répondre à la crise du logement, tout en protégeant l'environnement et l'identité de la ville.

Écoutez l’entrevue accordée à Marc Toussaint.

Abonnez-vous à l’infolettre du 107.7 Estrie!Abonnez-vous à l’infolettre du 107.7 Estrie!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Marc Toussaint

La Cidrerie Compton importera ses cidres au Japon
Découvrir la région et le circuit de l'Abbaye avec BaladoDécouverte
CIUSSS: une activité d'accueil sur deux jours pour 300 recrues

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Midi Actualité
En direct
En ondes jusqu’à 13:00