Aller au contenu
Vers la mairie de Sherbrooke?

Labrie s'engage à terminer son mandat, mais...

Labrie s'engage à terminer son mandat, mais...
Christine Labrie / Cogeco Média

La députée de Sherbrooke, Christine Labrie, va-t-elle abandonner son mandat à l’Assemblée nationale avant la fin prévue en octobre 2026? 

À la question posée vendredi matin, la députée de Québec solidaire n’est pas engagée à se rendre aux prochaines élections provinciales, alors que sa formation politique est dans la tourmente depuis quelques semaines. 

Mme Labrie dit toutefois s‘engager à terminer l’intérim comme co-porte-parole féminine du parti, le temps qu’on trouve une successeure à Émilise Lessard-Therrien qui a quitté son poste à la fin avril.

«Je veux terminer mon mandat à l’intérim», assure-t-elle.

«On est en train de déterminer les détails de la course à de la co-porte-parole.» 

Est-ce que la mairie de Sherbrooke pourrait l’attirer?

«On ne peut pas présumer de rien, car c’est un métier difficile. On a vu beaucoup de politiciens quitter avant la fin de leur mandat pour des raisons de santé», a-t-elle commenté, sans repousser la possibilité d’être de la course à la succession d’Évelyne Beaudin qui a abandonné la chefferie de Sherbrooke Citoyen et qui a annoncé ne pas se représenter à la mairie de Sherbrooke en novembre 2025.

«Je trouve que cette question est difficile. Je suis au milieu de mon mandat. Je n’avais pas planifié une carrière politique.»

0:00
0:51

Plus tard, Mme Labrie a voulu préciser ses intensions sur le réseau social X.

Il y a quelques jours, le ministre Pierre Fitzgibbon s’est lui aussi montré évasif quand on lui a posé la question à savoir s’il entendait terminer son actuel mandat au sein du gouvernement de François Legault.

Augmentation de salaire de 30 %

La députée solidaire sherbrookoise avait convoqué la presse vendredi avant-midi pour annoncer le don de son augmentation de salaire de 30 % de 2023, soit 18 000$ après impôt, à la création d'une fiducie d'utilité sociale dans le boisé Ascot Lennox par l'Association pour la protection du boisé naturel d'intérêt Ascot-Lennox. 

L'annonce fait en sorte qu'il sera protégé en grande partie du développement immobilier. La somme servira à faire les démarches juridiques soient complétées avant la fin de l'année.

En ce moment, ce sont des propriétaires fonciers qui disposent de différents lots sur le site. 

En 2021, Sherbrooke Citoyen s'était aussi formellement engagé pour la protection du Boisé Ascot-Lennox par la création d’un parc régional.

0:00
9:38
Abonnez-vous à l’infolettre du 107.7 Estrie!Abonnez-vous à l’infolettre du 107.7 Estrie!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Vous aimerez aussi

Plus avec Martin Pelletier

«C'est pas facile de créer un projet en collaboration avec les gouvernements...»
Adil Charkaoui: aucune accusation malgré ses déclarations
Moulin à laine d'Ulverton: la réalité augmentée «Avant de perdre le fil»
L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Midi actualité
En direct
En ondes jusqu’à 15:01