Aller au contenu
Porte-parole féminine de QS intérimaire

«Je ne veux pas laisser ce parti s'effondrer» - Christine Labrie

«Je ne veux pas laisser ce parti s'effondrer» - Christine Labrie
Christine Labrie / Archives Cogeco Média

«Je ne veux pas laisser ce parti s'effondrer à la suite à des événements difficiles.»

Investie d’une mission, Christine Labrie, députée solidaire de Sherbrooke, a accepté d’occuper le poste de porte-parole féminine, alors que sa formation politique est dans la tourmente. 

«Je trouve ça important de tout donner pour qu'on puisse traverser ça, puis en sortir grandis. Et je pense, en toute honnêteté, que c'est possible que la profondeur des réflexions qui se déroulent à l'interne actuellement, elle est réelle», a-t-elle commenté sur les ondes du 107,7 Estrie, vendredi matin.

«Les gens ont une volonté qu'on fasse un bilan sérieux de ce qui a été mis de l'avant par Émilie comme difficulté, mais pas seulement par elle, par d'autres membres aussi. Après avoir fait ces bilans-là, on identifie les meilleures pistes de solutions.»

Québec Solidaire est ébranlée depuis le départ d’Émilise Lessard-Therrien au poste de co-porte-parole. Jeudi, on apprenait que Mme Labrie prenait la relève de façon intérimaire. 

Cette dernière est confiante que Québec Solidaire puisse se relever efficacement de cette crise. «Il y a une équipe très forte en ce moment qui est prête à s'atteler à cette tâche», dit-elle. 

«J'ai senti que je pouvais les soutenir là-dedans et que c'était la meilleure chose que je pouvais faire pour faire avancer ce projet de société.»

Christine Labrie voit dans la sortie Gabriel Nadeau-Dubois, le porte-parole masculin de QS, «une réflexion sérieuse qu'on doit faire sur notre modèle pour aspirer à gouverner. C'est vrai que ces réflexions sont importantes et qu'il y a toujours eu différentes visions qui se côtoient au sein du parti.»

«Personnellement, j'y vois une valeur ajoutée très importante, notamment parce que c'est une fonction qui est extrêmement difficile d'être porte-parole d'un parti politique, d'être deux personnes à se partager cette tâche. Je trouve ça précieux.»

Écoutez l’entrevue accordée à Jean-Sébastien Hammal.

Abonnez-vous à l’infolettre du 107.7 Estrie!Abonnez-vous à l’infolettre du 107.7 Estrie!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Jean-Sébastien Hammal

L'ombre d'Émilie Lessard-Terrien planait sur le Conseil national de QS
La cour à Pelletier: vol audacieux de 75 bovins
«Une pièce qui donne de l'espoir aux proches aidants» -Louise Deschâtelets

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Le Québec maintenant
En direct
En ondes jusqu’à 18:30