Aller au contenu
Lors de l'éclipse du 8 avril

Des visiteurs de la Californie, de New York et de la Colombie britannique

Des visiteurs de la Californie, de New York et de la Colombie britannique
Le Cetre de foires s'attend à accuellir environ 3000 personnes lors de l'éclipse du 8 avril. / Tirée de Facebook

L’événement d’observation de l’éclipse solaire totale du 8 avril au Centre de foire attirera des amateurs d’astronomie d’un peu partout en Amérique du Nord.

On a recensé des gens d’aussi loin que la Californie, New York et la Colombie britannique qui se déplaceront pour assister à ce phénomène rare.

Rappelons que les Cantons de l’Est seront directement sur la trajectoire de l’éclipse. 

L'événement organisé au Centre de foires du plateau Saint-Joseph affiche complet.

Selon son directeur Paul Beaudoin, on estime qu’il y aura environ 3000 personnes sur le site cette journée-là.

Des gens d’un peu partout dans la province dont Montréal, Laval, la Côte-Nord et du lac Saint-Jean sont aussi attendus. 

«On se prépare à accueillir ces personnes. Disons que ça sera une journée mouvementée», a prévu M. Beaudin.

«Nous ne sommes pas surpris, car la promotion de Destination Sherbrooke a été préparée en prévision d'accueillir beaucoup de visiteurs.»

On pense que cette visite se fera sentir dans les hôtels et lieux d’hébergement dans la région. Les visiteurs américains et du reste du Canada doivent passer quelques nuits dans la région.

Hystérie et confusion

Pour sa part, l’astronome Pierre Chastenay dénonce des décisions prises par plusieurs autorités, notamment du monde scolaire. On doit garder les écoles ouvertes cette journée-là, a-t-il assuré au micro de l’animateur Martin Pelletier, lundi midi.

Le gouvernement alimente une «hystérie» actuellement, insiste-t-il.

«Je ne sais pas ce qui se passe dans la tête de nos décideurs. Je sais de source sûre que plusieurs centres de services scolaires qui ont décidé de fermer les écoles et de décréter une journée pédagogique le 8 avril ont été conseillés par leurs avocats. Donc cette décision a été prise sur des bases légalistes et non pas sur des bases pédagogiques», a mentionné M. Chastenay.

«Ça m'apparaît problématique et scandaleux. Ça revient à dire aux personnes enseignantes au primaire et au secondaire vous ne faites pas suffisamment confiance, on ne vous considère pas suffisamment comme des professionnels de l'éducation pour être capables d'encadrer vos élèves, de leur expliquer quelles sont les mesures à prendre et vous assurer d'une observation sécuritaire de l'éclipse le 8 avril. Si j'étais enseignant, au primaire, au secondaire, je serais révolté.»

UQAM

Source: UQAM

Pierre Chastenay s’en prend aussi aux décideurs des différents ministères, aux autorités gouvernementales de la santé publique. Les spécialistes parlent du phénomène du 8 avril 2024 depuis au moins deux ans, mais les annonces ont été faites tardivement.

«L'éclipse est dans deux semaines. Les messages sont envoyés dans une grande confusion. Dans un cas, on dit on peut observer l'éclipse de manière sécuritaire, mais il faut garder les lunettes d'éclipse en tout temps. Je m'excuse, mais durant la totalité, avec les lunettes d'éclipse, on ne voit plus rien. D'autres disent qu’il faut privilégier les activités à l'extérieur de l'école, mais on demande de garder les élèves à l'intérieur durant l'après-midi du 8 avril», analyse-t-il.

«Donc, toute cette confusion-là que l'on entend dans la bouche des diverses instances gouvernementales crée énormément de confusion. Dans le fond, le message que l'on essaie de faire passer, nous les spécialistes de l'astronomie, de l'éducation et de la communication scientifique, c'est qu’il est possible d'observer l'éclipse de manière sécuritaire lorsqu'on sait quoi faire et quoi ne pas faire.»

Écoutez l'entrevue accordée à Martin Pelletier.

Abonnez-vous à l’infolettre du 107.7 Estrie!Abonnez-vous à l’infolettre du 107.7 Estrie!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Martin Pelletier

Des travaux de construction majeurs à Magog
9h de jeunes talents à voir gratuitement
Deux mois sans nouvelles du proprio... sauf pour renouveler le loyer

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
En direct
En ondes jusqu’à