Aller au contenu
Manif des agriculteurs de l'UPA

Des tracteurs dans les rues de Sherbrooke

Des centaines d'agriculteurs estriens ont mis le cap sur Sherbrooke avec leur tracteur lundi matin pour prendre part à une manifestation organisée par la Fédération de l'UPA-Estrie.

L'impressionnant convoi a traversé la ville en klaxonnant pour se rendre devant ses bureaux du 4300 du boulevard Bourque.

Les véhicules agricoles des manifestants, portant des drapeaux et des pancartes, ont été par la suite stationnés le long du boulevard le temps de l'événement.

Les agriculteurs manifestent à Sherbrooke

[object Object]
[object Object]
[object Object]
[object Object]
[object Object]
[object Object]
[object Object]
[object Object]
[object Object]
[object Object]
[object Object]
[object Object]
[object Object]

La manifesation a pris fin vers midi. Les tracteurs ont pu reprendre la route vers leur lieu d'origine.

Les organisateurs estiment que près de 400 personnes ont pris part à l'événement. On a répertorié une centaine de tracteurs, alors qu'on en attendait une cinquantaine. 

Parmi les manifestants, il y avait des producteurs laitiers, des producteurs de porc et des acériculteurs, entre autres.  

Cogeco Média

Source: Cogeco Média

Les tracteurs circulaient sous forte escorte policière de la Sûreté du Québec et du Service de police de Sherbrooke (SPS). Leur déplacement, qui n'a pas passé inaperçu, n'a pas causé de ralentissement important dans la ville, selon le SPS.

Une fois rendus à destination, les manifestants ont pu assister à des discours. 

L'objectif de ce rassemblement, intitulé «Nourrir dans la dignité», est de maintenir la pression sur le gouvernement pour qu'il soutienne davantage la communauté agricole.

Un convoi a pris la route à partir du secteur Coaticook et Compton lundi matin. La présence des tracteurs sur la route 147 a causé un certain bouchon de circulation.

Inflation

Les agriculteurs demandent une aide de 300 millions $ sur trois ans pour aider les entreprises en difficulté et la diminution de la lourdeur administrative. 

Michel Brien, président de l'UPA-Estrie, souligne en entrevue avec Jean-Sébastien Hammal, que les budgets en agriculture n'augmentent pas malgré l'inflation et que les programmes gouvernementaux ne sont pas adaptés aux besoins actuels. 

Il mentionne également la nécessité d'améliorer les pratiques agro-environnementales et l'ironie de manifester le jour de la Journée de la Terre, tout en soulignant les efforts des agriculteurs pour réduire la pollution.

À écouter aussi: 

Maryse Lecavalier: «Nous devons aider les agriculteurs et ne pas attendre qu'il soit trop tard!»

«La sécurité alimentaire du Québec est en péril» - Martin Caron, président UPA

Abonnez-vous à l’infolettre du 107.7 Estrie!Abonnez-vous à l’infolettre du 107.7 Estrie!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Jean-Sébastien Hammal

14 juin: vers une Journée nationale des pistes cyclables!
Transactions potentielles, repêchage et bilan : qu'en est-il  du Canadien?
Une maison de répit de 2,5 M$ devrait voir le jour en 2025

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Les amateurs de sports
En direct
En ondes jusqu’à 00:00