Aller au contenu
Cocktail de financement

Le député caquiste Gilles Bélanger de défend en ondes

Le député caquiste Gilles Bélanger de défend en ondes
Le député caquiste Gilles Bélanger / www.facebook.com/GillesBelangerCAQ/

La CAQ est dans l'eau chaude depuis qu'il a été révélé par la Presse canadienne que des députés invitaient des maires et des entrepreneurs à des événements de collecte de fonds, en échange de rencontres avec des ministres.

Dans un message texte du mois de novembre obtenu par la Presse canadienne, Gilles Bélanger invitait les maires de la MRC de Memphrémagog à rencontrer la ministre des Transports, Geneviève Guilbault, en échange d'une contribution de 100 $.

M. Bélanger s'est d'abord défendu par courriel le 31 janvier : « Tous les élus de ma circonscription ont mon numéro de téléphone cellulaire. Ils m'appellent quand ils veulent. Je suis toujours disponible. Mes collègues ministres ont rencontré plus de 1 000 élus municipaux l'an dernier lors de rencontres formelles. Ils sont également disponibles. Un militant bénévole de ma circonscription a envoyé des invitations par courriel à mon cocktail de collecte de fonds. Sur cette liste de courriels figuraient des représentants municipaux. C'est tout ce qu'il y a à dire.»

Lors d'une entrevue à l'émission Midi actualité le 1er février, M. Bélanger a tenu à s'expliquer.

«Nous avons des bénévoles qui travaillent tout aussi dur pour ma campagne, et chaque année nous avons un comité de bénévoles, et Bruno est le directeur de mon comité de bénévoles. C'est un bon gars et il a pris l'initiative d'envoyer ceci à ma liste de contacts. J'en ai quelques centaines. Certains maires n'ont peut-être pas apprécié, mais il s'agissait d'un message très général, qui ne disait pas : "Vous devez payer 100$ pour rencontrer Geneviève Guilbault". Je n'aime pas forcément les cocktails. Je n'en ai pas besoin pour mon financement, mais j'en ai à chaque année. J'ai eu Isabelle Charest, peut-être dans le premier mandat, mais j'aime Geneviève Guilbault. Geneviève est très généreuse de son temps. Alors je me suis dit, Ben, je vais inviter Geneviève. Les citoyens pourront lui parler, pas seulement les élus, les citoyens. C'est ce que j'ai fait. Et ça a bien marché. Geneviève a été extrêmement généreuse. Il y avait ma famille, il y avait des amis, il y avait des élus, des entrepreneurs qui ont eu beaucoup d'attention de la part de Geneviève», a affirmé Gilles Bélanger.

Au cours des dernières heures, le gouvernement caquiste s’est dit ouvert à réviser la loi sur le financement des partis politiques, si les partis d'opposition le réclament.

Abonnez-vous à l’infolettre du 107.7 Estrie!Abonnez-vous à l’infolettre du 107.7 Estrie!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Martin Pelletier

«Je dois faire mon méa culpa»
Un nouveau-né s'ajoute à la formation des Cantonniers
Une sentence possible cette après-midi: l'homme de Stansted reconnu coupable

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Midi actualité
En direct
En ondes jusqu’à 15:01