Aller au contenu
Un monastère mis en vente

Quatre offres d’achat en quelques jours

Quatre offres d’achat en quelques jours
Le bâtiment à vendre comprend une chapelle annexée. / Sutton

On se presse aux portes pour acheter le couvent des soeurs Servantes-Saint Sacrement dans le secteur du Vieux-Nord à Sherbrooke.

Selon le courtier Michel Arès, on a reçu quatre offres d’achat en quelques jours pour le site et son monastère situés au bout de la rue Dufferin.

Le courtier immobilier de la firme Sutton confirme qu’on a identifié un acheteur potentiel avec qui les discussions sont les plus sérieuses. 

Le bâtiment de béton construit en 1945 présente un fort potentiel de développement, alors que la région sherbrookoise manque de logement.

«Le zonage permet 12 logements, mais il reviendra à l’acheteur de valider avec la Ville» pour permettre l’aménagement de logements supplémentaires, a mentionné M. Arès au micro de Midi actualité.

Sutton

Source: Sutton

35 chambres

Le prix demandé pour le monastère comptant 35 chambres et une chapelle annexée sur un terrain de près de deux acres est de 2,5 millions $. 

Selon Michel Arès, la transaction pourrait être finalisée ce printemps ou au début de l’été.

Des personnes ayant présenté des offres d’achat, on retrouve des gens de la région, affirme-t-il. 

Sutton

Source: Sutton

Abonnez-vous à l’infolettre du 107.7 Estrie!Abonnez-vous à l’infolettre du 107.7 Estrie!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Martin Pelletier

9h de jeunes talents à voir gratuitement
Deux mois sans nouvelles du proprio... sauf pour renouveler le loyer
«Je suis arrivé à 231 km/h à la fin du droit» - Benoit Charette

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
En direct
En ondes jusqu’à