Aller au contenu
Taxe piscine

«On épargne les locataires» - Évelyne Beaudin

«On épargne les locataires» - Évelyne Beaudin
Évelyne Beaudin / Archives Cogeco Média

La taxe piscine a été choisie, car elle épargne une bonne partie des citoyens de Sherbrooke, soit les locataires.

C’est ce que soutient la mairesse de Sherbrooke, Évelyne Beaudin, au lendemain du conseil municipal durant lequel les modalités de cette nouvelle taxe instaurée pour augmenter les revenus de la Ville de Sherbrooke.

«Les Villes n’ont pas accès aux rapports d’impôt des citoyens», a expliqué Mme Beaudin invitée lors de l’émission Que l’Estrie se lève. «Nous sommes contraints dans ce que nous pouvons faire.»

«Nous avons le droit de taxer selon les caractéristiques des bâtiments comme la piscine ou la cheminée, par exemple. On y va avec ce qu’on a le droit de faire. Mais on épargne les locataires de la ville. Ils n’ont pas de piscine.»

Études budgétaires

Concernant les dissidences de certains élus sherbrookois et de plusieurs citoyens, Mme Beaudin fait remarquer que lors des études budgétaires l’automne dernier ces gens pouvaient se manifester.

Une fois le budget adopté, l’appareil municipal se met en marche et travaille avec les fonds alloués, note la mairesse.

«Lors de l’étude budgétaire, il manquait 1,3 M$. Nous aurions pu prendre le choix facile d’augmenter tout le monde», dit-elle.

«Nous ne taxons que les gens qui ont des piscines. Nous voulions aussi épargner les commerces qui ont connu une situation difficile au cours de la pandémie de la COVID-19.»

Taxe asphalte 

La taxe sur l'imperméabilité, appelée «taxe asphalte», vise principalement les industries. Celle-ci ne s’appliquera que plus tard.    

«La taxe sur l'imperméabilité des sols va arriver plus tard. Elle touche les industries. Ces entreprises n’ont pas de piscine normalement.

Mercredi matin, les auditeurs du 107,7 Estrie ont été nombreux à décrier la nouvelle taxe piscine. Plusieurs se disaient opposés à cette mesure qui alourdit leur charge fiscale.

À écouter:

Claude Dostie: «Une occasion manquée de faire de la bonne communication»

La cour à Pelletier: Taxe piscine, ce n'est pas une question d'écofiscalité!

Abonnez-vous à l’infolettre du 107.7 Estrie!Abonnez-vous à l’infolettre du 107.7 Estrie!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Jean-Sébastien Hammal

L'ombre d'Émilie Lessard-Terrien planait sur le Conseil national de QS
Toujours aucun indice sur le vol de 75 vaches à Cookshire-Eaton
«Venez encourager vos Expos au stade Amédée Roy!» - Denis Pelletier

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Le Québec maintenant
En direct
En ondes jusqu’à 18:30