Aller au contenu
À Brompton

La vitrine d’un nouveau commerce de thés fracassée

La vitrine d’un nouveau commerce de thés fracassée
Le bâtiment vadanlisé est sur la rue Saint-Lambert, dans le secteur Bormpton. / Tirée de Facebook

Ça joue dur dans le monde de la vente du thé et des boissons énergétiques dans le secteur Brompton.

En fin de semaine, une grosse roche a fracassé la vitrine du nouveau commerce le Boosthé, à seulement quelques heures de son ouverture officielle.

L’acte de vandalisme causé au bâtiment de la rue St-Lambert laisse ses propriétaires sans mot.

Éric Paradis, copropriétaire, a discuté de l'incident avec l’animateur Martin Pelletier. 

Avant son ouverture, des commentaires haineux avaient été formulés sur les réseaux sociaux, note M. Paradis. 

«Je vais laisser les policiers faire leur travail à savoir s’il y a un lien», dit-il.

Tirée de Facebook

Source: Tirée de Facebook

Plus de 90 services

Malgré tout, les propriétaires ne se laissent pas abattre. 

Malgré l'acte de vandalisme et la haine reçue sur les réseaux sociaux, Booster a connu un succès avec plus de 90 services durant le week-end, se réjouit-il.

«On ne pensait pas avoir une surprise comme cela en commençant», lance-t-il.

«Si quelqu’un pensait nous arrêter avec ça, c’est le contraire. Nous ne sommes pas découragés. On va de l’avant.»

M. Paradis a mentionné la concurrence et l'histoire du commerce précédent, affirmant que leur étude de marché indiquait une demande pour ce type de commerce à Brompton.

On compte d’autres commerces de boissons énergétiques dans la région de Sherbrooke, souligne-t-il.

Écoutez l'entrevue accordée à Martin Pelletier. 

Abonnez-vous à l’infolettre du 107.7 Estrie!Abonnez-vous à l’infolettre du 107.7 Estrie!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Martin Pelletier

La Journée nationale des patriotes, c'est payant sur Boomerang.club!
«C'est pas facile de créer un projet en collaboration avec les gouvernements...»
La conseillère Joanie Bellerose attend des réponses

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
En direct
En ondes jusqu’à