Aller au contenu
Disparition du Publisac

Le Raddar pèse lourd dans le sac des facteurs

Le Raddar pèse lourd dans le sac des facteurs
La publication Raddar vient remplacer le Publisac. / Tirée de Facebook

Le nouveau Raddar, qui remplace le Publisac depuis quelques semaines, pèse lourd dans le sac des facteurs de Postes Canada.

Leur syndicat craint que le poids dans ces nouvelles publications cause des accidents de travail.

Le poids peut atteindre les 90 grammes, en plus des autres documents à livrer, selon Patrick Bleau, président syndical de Sherbrooke.

«L’autre jour, une factrice qui doit livrer le courrier à 200 résidences à Windsor a dû transporter un sac plus lourd qu’elle, soit 125 livres», raconte-t-il.

«Dans des villes comme Saint-Jean-sur-le-Richelieu, les accidents de travail ont doublé depuis l’arrivée de Raddar.»

Voiturettes de golf

Le Syndicat des travailleurs des postes a tenté d’en discuter à plusieurs reprises avec les patrons. Les demandes sont demeurées lettre morte, déplore M. Bleau, lors d’un entretien avec Martin Pelletier.

«Ça ne nous dérange pas de livrer le Raddar, mais il faut nous donner de bons outils», lance-t-il.

Dans certains secteurs, on a eu recours à des voiturettes de golf pour livrer le nouveau cahier imprimé de circulaires, dit-il.

Rappelons que TC Transcontinental a dû abandonner le Publisac récemment en raison de l’interdiction de l’utilisation des sacs de plastique.

Écoutez l'entrevue accordée à Martin Pelletier.

Abonnez-vous à l’infolettre du 107.7 Estrie!Abonnez-vous à l’infolettre du 107.7 Estrie!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Martin Pelletier

Le SPS recherche l'auteure d'un vol qualifié
Un commerçant demande à la Ville de revoir ses plans
10 millions $ pour soutenir la recherche à l'Université de Sherbrooke

Vous aimerez aussi

0:00
13:28
L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Les meilleurs moments
En direct
En ondes jusqu’à 03:00