Aller au contenu
L’Ordre des infirmières

Cyberattaque: une infirmière craint pour ses renseignements personnels

Cyberattaque: une infirmière craint pour ses renseignements personnels
Martin Pelletier / Cogeco Média

L’Ordre des infirmières et infirmiers du Québec (OIIQ) aurait été la cible d’une cyberattaque le 19 avril dernier.

«Une activité irrégulière a été détectée dans les systèmes informatiques» de l’Ordre, lit-on sur le site de l’organisme. À la lumière des premières informations recueillies, tout porte à croire que l’OIIQ est visé par un incident de cybersécurité perpétré par un tiers externe non autorisé.»

«Une équipe d’experts mène présentement une enquête approfondie, destinée à faire toute la lumière sur la situation, à sécuriser l’environnement informatique et à rétablir la situation dans les meilleurs délais.»

Une infirmière de la région estrienne, Corinne Cadoret, en a fait la découverte mardi en voulant y enregistrer des heures de formation. Elle s’inquiète de voir l’Ordre ne pas avoir publicisé la possible cyberattaque.

Dossier criminel

Mme Cadorette craint aussi que des informations personnelles aient été piratées par des malfaiteurs. 

«On se demande ce qu’ils ont pu apprendre sur nous. Il y a des informations personnelles qui sont entrées sur ce site», déclare-t-elle lors de l’émission Midi Actialité.

«On doit y fournir notre dossier criminel chaque année et on se sert de notre numéro de carte de crédit.»

Sur sa page https://www.oiiq.org/maintenance.html, l’Ordre note qu’un «plan de continuité des affaires est actuellement en déploiement pour nous assurer du maintien de la protection du public et des services à nos différentes clientèles.» 

«On est en 2024. Je travaille avec d’autres sites en ligne et s’il y a un bogue on le sait tout de suite», ajoute Mme Cadorette.

«Je n’ai pas de mot. J’allais sur le site pour inscrire mes heures de formation. Je le croyais sécurisé. On est 81 000 infirmières au Québec...»

Corinne Cadorette dit ne pas avoir interpellé son ordre. 

Écoutez l’entrevue accordée à Martin Pelletier.

Abonnez-vous à l’infolettre du 107.7 Estrie!Abonnez-vous à l’infolettre du 107.7 Estrie!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Martin Pelletier

La conseillère Joanie Bellerose attend des réponses
Double standard entre les secteurs agricole et municipal
«C'est pas facile de créer un projet en collaboration avec les gouvernements...»

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Midi actualité
En direct
En ondes jusqu’à 15:01