Aller au contenu
Plus de peur que de mal

Un aéronef s’est écrasé près de l’aéroport de Sherbrooke

Un aéronef s’est écrasé près de l’aéroport de Sherbrooke
Jean-Sébastien Hammal / Cogeco Média

Deux occupants d'un aéronef qui s'est écrasé vendredi près de l'Aéroport de Sherbrooke en sont quittes pour une bonne frousse.

L’accident impliquant un pilote de la région et sa passagère est survenu vers 18h40 et ils ont subi des blessures mineures.

 L’appareil de type Piper aurait atterri à environ 200 pieds du stationnement de l’aéroport.

Les deux personnes blessées ont eu plus de peur que de mal, confirme David Rancourt, président du conseil d’administration de l’Aéroport de Sherbrooke. 

«Nous n’avons pas encore les causes de l’écrasement. Il s’agit d’un vol local, de la Beauce vers Sherbrooke», décrit M. Rancourt.

«L’événement s’est produit à l’approche de l'aéroport. L’appareil s’est écrasé sur les terrains de l'aéroport.» 

L’avion est une perte totale, dit-il. 

Message de détesse

Le pilote avait pu lancer un message de détresse. On a pu alors enclencher des procédures d’urgence. Des policiers et des pompiers ont été dirigés vers les installations aéroportuaires situées dans le secteur de Cookshire-Eaton.

Les passagers ont été transportés à l'hôpital, ajoute David Rancourt, invité de l’émission Que l’Estrie se lève.

Des événements comme celui-là sont heureusement très rares dans le ciel de la région sherbrookoise.

Cet événement n’est pas sans rappeler l’écrasement d’un avion récemment dans le secteur Trois-Lacs à Val-des-Sources. Encore là, personne n'avait été blessé.

Écoutez l'entrevue accordée à Jean-Sébastien Hammal.

Abonnez-vous à l’infolettre du 107.7 Estrie!Abonnez-vous à l’infolettre du 107.7 Estrie!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Jean-Sébastien Hammal

André Pratte, Parti Libéral Québec: «Les québécois veulent un chef authentique»
Les cellulaires en classe, on en parle encore?
Des milliers de pannes de courant

Vous aimerez aussi

0:00
6:21
L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Sans réserve
En direct
En ondes jusqu’à 15:00