Aller au contenu
Vers une réduction des dépenses à la Ville?

Des choix déchirants, selon la mairesse Beaudin

Des choix déchirants, selon la mairesse Beaudin
Évelyne Beaudin / Archives

Pour réduire les dépenses, on devra faire des choix déchirants à la Ville de Sherbrooke.

La mairesse de Sherbrooke, Évelyne Beaudin, tient à ce que les finances de la Ville soient bien menées. Hydro-Sherbrooke demeure un facteur déterminant dans les colonnes du budget de la municipalité.

Depuis quelques années, dit-elle, on élaborait le budget en fonction d’un éventuel surplus au bout de l’année. 

 «C'est une position qui est un peu risquée parce qu'on planifie de faire des surplus, mais ça se peut qu’on n'en fasse pas ou qu'il soit plus petit que prévu», convient-elle.

«Pour l'année 2023, on prévoyait de faire un surplus d'environ 8,2 millions $. Mais finalement, à cause d'un certain vendredi 3 février où il faisait très froid et qu'on a eu une période de pointe très forte au retour du travail. À cause d'un quinze minutes où on a dépassé la pointe, ç’a coûté 5,5 millions $.»

La croissance de la ville ne garantit pas des revenus supplémentaires suffisants pour couvrir les coûts des services, et la ville doit être prudente avec les revenus de la cryptomonnaie, ajoute-t-elle.

Des suggestions de coupes budgétaires, comme le déneigement des pistes cyclables, sont discutées, mais la Ville cherche à maintenir un équilibre entre économies et services de qualité.

«Chaque fois qu'on a une dépense, on étudie sa nécessité, puis on regarde si on va de l'avant. Mais les dépenses qu'on accorde en cours d'année, ce sont des montants qui sont beaucoup moins importants que le montant de 5,5 millions $ causé par un épisode de froid», dit Mme Beaudin, invitée sur les ondes du 107,7 Estrie mercredi matin.

«Au conseil municipal, il y a eu de grosses discussions autour d'une dépense pour le régime de l'achat d'équipements gymniques. On parle de 170 000 $, 170 000 $ par rapport à 5,5 millions $. Ça prendrait beaucoup de dépenses comme celle-là auxquelles on dit non pour économiser un 5,5 millions $.»

Écoutez l’entrevue accordée à Jean-Sébastien Hammal.

À écouter aussi:

Hélène Dauphinais exprime son soutien à la réduction des dépenses

Abonnez-vous à l’infolettre du 107.7 Estrie!Abonnez-vous à l’infolettre du 107.7 Estrie!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Marc Bryson

«Notre priorité c'était d'avoir quelqu'un devant les filets immédiatement»
Agents libres LNH: Près de 2 milliards de dollars en une journée
Le contrat de Slafkovsky: «C'est un paris à prendre» - Jérémy Filosa

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Les meilleurs moments
En direct
En ondes jusqu’à 03:00