Aller au contenu
Que l'Estrie se lève

CSSRS: un déficit de 1 à 2 M$ créé par la francisation

CSSRS: un déficit de 1 à 2 M$ créé par la francisation
Un manque à gagner serait de l’ordre de un à deux millions $ pour la francisation des élèves au CSSRS. / Archives Getty Images

Les défis financiers liés à la francisation des élèves pèsent lourd au Centre de services scolaires de la région de Sherbrooke (CSSRS).

Un manque à gagner serait de l’ordre de un à deux millions $, évalue Donald Landry, secrétaire général et directeur des communications du CSSRS.

Ce déficit est dû à une méthode de calcul gouvernementale qui se base sur le financement de l'année 2020-2021, une période de pandémie avec moins d'élèves, malgré une augmentation actuelle de la demande due à l'immigration, dit-il.

Cette situation pourrait entraîner des listes d'attente et affecter la capacité du centre à répondre à la demande en francisation.

Un déficit pourrait avoir un impact sur l'ensemble de l'organisation, dit-il.

Il n’est pas question de procéder à des licenciements pour renflouer les coffres.

«On a des besoins pour l'enseignement en même temps. Souvent, pour ce type de programme, on fait appel à des gens à contrat, qui ne sont peut-être pas avec nous depuis plusieurs années», explique-t-il.

«Il y a peut-être un enjeu à court terme, après l'automne, si on n’a malheureusement pas besoin de quelques enseignants. Il y a un risque que ces gens décident d'aller vers d'autres emplois, d'autres professions. Si l'année d'après le financement revient et que ces gens-là ne sont plus disponibles. C'est un défi particulier.»

Écoutez l’entrevue accordée à Steve Roy.

À écoutez aussi:

Transport scolaire ou service de garde? «Des trajets ne sont pas maximisés» - Sylvain Racette du CSSRS

Abonnez-vous à l’infolettre du 107.7 Estrie!Abonnez-vous à l’infolettre du 107.7 Estrie!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Steve Roy

«Je devais commencer à faire ce que j'avais envie de faire»
Peut-on croire à une équipe de la NBA à Montréal?
«Les actions préventives limitent la hausse du Memphrémagog»

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Musique
En direct
En ondes jusqu’à 07:00