Aller au contenu
Christelle Lefèvre

Le «festival de la mauvaise foi de la mairesse» me dégoûte

Le «festival de la mauvaise foi de la mairesse» me dégoûte
Christelle Lefebvre / Tirée de facebook

La conseillère indépendante Christelle Lefèvre ne mâche pas ses mots pour décrire l’ambiance qui prévaut au conseil municipal autour de la mairesse de Sherbrooke, Évelyne Beaudin.

L'élue du district de Saint-Élie y va d'une sortie en règle contre la mairesse, en lien avec la démission de Danielle Berthold au comité exécutif et son retrait de la présidence du conseil.

Dans une publication virulente sur Facebook, Mme Lefèvre estime être «à bout» et affirme que le «festival de la mauvaise foi de la mairesse» dans ses différentes sorties la dégoûte. 

Depuis le début du mandat, Mme Lefèvre écrit avoir fait preuve d'une volonté de collaboration de manière impartiale, non partisane, rationnelle.

Elle reproche aussi à la mairesse de ne faire preuve d'aucune introspection, d'aucune prise de responsabilité personnelle quant au climat à l'hôtel de ville et est d'avis que Mme Beaudin prend «les citoyens pour des valises». 

Elle décrit la mairesse comme «une ninja qui réussit à retourner toute situation à son avantage et à se positionner comme une victime qui n’est responsable de rien».

«C’est soit parce qu’elle est jeune, qu’elle est une femme, qu’elle sait ce qu’elle veut, a un leadership fort, a une feuille de route très détaillée, ou parce que tout le monde veut sa place, a de mauvaises intentions, et agit de manière électoraliste.»

Mme Lefèvre intervient à la suite du départ de la conseillère Danielle Berthold qui a perdu son poste de présidente du conseil municipal, après avoir démissionné du conseil exécutif à la suite d’un différend avec la mairesse au sujet de la taxe piscine. 

«L'effet miroir»

Christelle Lefèvre reproche à la mairesse d’avoir des «explications» pour tout ce qu’on lui reproche. 

«En psychologie, on appelle ça “faire de la projection” ou encore “l’effet miroir”», écrit-elle,

«Bref, aucune introspection, aucune prise de responsabilité personnelle. Et pourtant le bilan devient lourd. Il serait temps que certains comprennent l’adage : “Quand on ne voit que la paille dans l’œil de l’autre, on ne voit pas la poutre qui est dans le sien!”»

Mme Lefèvre dit avoir pris du recul avant de s’exprimer. 

«Je suis restée silencieuse à propos de notre dernier conseil municipal qui a fini de façon “houleuse” et du départ volontaire de ma collègue Berthold au conseil exécutif et forcé à la présidence du conseil.» 

«Mme Berthold est une femme d’expérience qui m’a beaucoup appris depuis mon arrivée et a toujours pris le temps de répondre à mes questions concernant le fonctionnement municipal. C’est une personne dévouée, engagée, passionnée -avec toutes les émotions qui accompagnent parfois- et qui a prouvé maintes fois sa volonté de collaboration, sa capacité d’être conciliante, sa volonté d’être loyale et à la hauteur de ses fonctions.»

Écoutez l'entrevue accordée par Christelle Lefèvre mercredi midi au micro de Martin Pelletier.

0:00
11:04

Au bureau de la mairie de Sherbrooke, à une demande de déplique de la part du 107,7 Estrie, on mentionne que Mme Beaudin ne commentera pas les propos de la conseillère Lefèvre qui «a droit à ses opinions».

Abonnez-vous à l’infolettre du 107.7 Estrie!Abonnez-vous à l’infolettre du 107.7 Estrie!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Vous aimerez aussi

Plus avec Martin Pelletier

Un commerçant demande à la Ville de revoir ses plans
«Alexis Lafrenière pour le trophée Conn Smythe!» -Richard Labbé
Les marchés à ne pas manquer pour la saison estivale
L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Parlons-nous
En direct
En ondes jusqu’à 20:00