Aller au contenu

La mairesse de Magog prête à défendre les dossiers importants pour la ville

La mairesse de Magog prête à défendre les dossiers importants pour la ville
La mairesse de Magog, Nathalie Pelletier / Ville de Magog

C'est l'heure du bilan et la mairesse de Magog, Nathalie Pelletier, le dit depuis un certain temps : elle aime tellement ses fonctions qu'elle a déjà confirmé qu'elle sollicitera un second mandat en 2025.

En entrée de jeu, la mairesse admet que la saison estivale a été éprouvante.

« Nous avons certainement connu un été que nous ne voudrions jamais revoir, mais malheureusement, les phénomènes météorologiques de ce type sont de plus en plus fréquents. L'inondation n'a donc pas été dramatique dans le sens où elle a fait monter le lac, mais heureusement il n'y a pas eu de rupture majeure de notre barrage. Le conseil municipal actuel fait vraiment de cette question une priorité environnementale. En fait, d'ici 2023, nous aurons recueilli beaucoup plus de données et lancé des projets tels que la politique de l'arbre et un plan de conservation des milieux naturels, ce qui signifie que nous voulons identifier nos milieux naturels d'intérêt, puis dire où nous allons développer, mais avec précaution, et en tenant évidemment compte de l'environnement », a précisé la mairesse.

Le défi de construire dans le respect

La mairesse de Magog, Nathalie Pelletier, veut que tous les citoyens, peu importe leur situation financière, puissent se loger à Magog.

La ville de magog souhaite que, d'ici 2030, 220 nouveaux logements soient construits chaque année sur son territoire, dont 20 % à des prix abordables, afin de réduire la crise du logement.

Un projet sur la glage

Le projet immobilier de quatre étages au coin Principale et Merry a Magog est toujours sur la glace. 

La Ville exige à l’entreprise UNI Immobilier de retirer un étage de son projet et de limiter la hauteur de son futur bâtiment à douze mètres. 

Les promoteurs proposaient des locaux commerciaux au rez-de-chaussée ainsi que 23 unités de location à court terme aux étages.  

La mairesse Nathalie Pelletier partage les inquiétudes de certains citoyens du centre-ville.  

Aréna Memphrémagog vise une construction d'ici l'hiver 2025

La mairesse Nathalie Pelletier confirme que c'est un projet majeur pour les prochains mois.

« Magog est un contributeur majeur. Nous avons engagé 9 millions de dollars et garanti le prêt de l'organisation. Ensemble, les gouvernements ont fourni une subvention d'environ 23 millions de dollars. Mais il est clair que les dernières estimations dépassent les 40 millions de dollars. C'est donc encore beaucoup d'argent. Nous n'avions pas le montage financier. D'après nos prévisions, nous craignions un certain manque à gagner. Mais nous verrons au fur et à mesure », a-t-elle expliqué. 

Abonnez-vous à l’infolettre du 107.7 Estrie!Abonnez-vous à l’infolettre du 107.7 Estrie!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Jean-Sébastien Hammal

Quel sera l'impact d'une action en justice contre la ville de Sherbrooke ?
La CORPIQ dénonce le «raccourci électoraliste» de Labrie
Les Grands explorateurs sont de retour au Centre culturel

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
En direct
En ondes jusqu’à