Aller au contenu

Le projet Berges Hatley de Magog peut aller de l'avant

Le projet Berges Hatley de Magog peut aller de l'avant
Martin Pelletier / Cogeco Média

Le projet des Berges d'Hatley, autorisé au cours des dernières heures par l'administration de Nathalie Pelletier, suscite déjà beaucoup d'intérêt de la part des locataires de Magog.  

Dans le cadre de la nouvelle politique du logement adoptée l'automne dernier, le promoteur s'est engagé à offrir 14 unités "abordables" sur un total de 90 portes, et ce, pour une période de cinq ans. Cette entente est la première du genre à Magog.

Ils seront construits sur la rue Hatley, juste à côté de l'usine de traitement des eaux. 

Le promoteur Patrick Crépeau a reçu de nombreux appels et courriels pour ce projet, notamment pour la partie logement abordable.

Patrick Crépeau, promoteur de Berges Hatley, a dû élaborer six versions de son plan de développement résidentiel pour le terrain qu'il possède depuis quelques années.

Abonnez-vous à l’infolettre du 107.7 Estrie!Abonnez-vous à l’infolettre du 107.7 Estrie!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Martin Pelletier

Le maire Pagé dénonce du «colportage illégal»
Deux mois après la signature des ententes de principe, toujours rien!
«La vie est fragile et il faut la vivre pleinement!» - Roxann Malbeuf

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
En direct
En ondes jusqu’à