Aller au contenu
Projet d'un train reliant Sherbrooke

De Montréal et peut-être même vers Boston!

De Montréal et peut-être même vers Boston!
Que l'Estrie se lève / Cogeco Média

Le projet de relance de l’Orford Express,un train de passagers reliant Sherbrooke à Montréal, est loin d'être mort.

Michel Gaudreault, président de la relance, le projet avance tranquillement, mais sûrement.

«Comme je dis souvent, un tour de roue à la fois, parce que les trains c'est jamais rapide par définition, mais les choses avancent», dit-il.

«Ce n'est pas un TGV pour utiliser le jargon des trains. Ça avance, mais dans quelle mesure à l'heure actuelle? Où est ce qu'on en est? Ce n'est pas quelque chose qui va se régler en quelques semaines à peine.»

La liaison se fera de Montréal vers Lac-Mégantic, mais on sent un intérêt des États-Unis. La condition des rails demeure prioritaire, a soutenu M. Gaudreault, à l’émission Que l’Estrie se lève.

«Il y a un gros engouement des Américains de la Nouvelle-Angleterre pour venir à Montréal», dit-il.

«On ne peut pas être contre»

Questionnée à ce sujet par Jean-Sébastien Hammal, la mairesse de Magog, Nathalie Pelletier, a dit convenir que le projet est intéressant et qu'il mérite qu'on s'y attarde.

«On ne peut pas être contre un projet comme celui-là. À Magog, il passerait au coeur du centre-ville», souligne-t-elle.

«Mais il faudra des investissements importants pour le réaliser. On ne verra pas ce projet se concrétiser avant des années.»

Mme Pelletier soutient ne pas avoir été interpelée à ce sujet.

À lire aussi:

Train à grande fréquence: «Des entreprises privées sont très intéressées»

Abonnez-vous à l’infolettre du 107.7 Estrie!Abonnez-vous à l’infolettre du 107.7 Estrie!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Jean-Sébastien Hammal

Patience avec le jeune Hutson
«s'il n'y a plus d'abeilles, il n'y a plus d'humanité»
«C'est rendu qu'on a hâte au prochain conseil municipal!»

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Le Québec maintenant
En direct
En ondes jusqu’à 18:30