Aller au contenu
Jean-Francois Bérubé, Courtier immobilier agréé

Sherbrooke parmi les villes les plus abordables au Canada

Sherbrooke parmi les villes les plus abordables au Canada
Jean-François Bérubé / Cogeco Média

Sherbrooke se classe au neuvième rang des villes les plus abordables au Canada, selon un palmarès de la firme Royal LePage.

Le palmarès est basé sur le pourcentage du revenu nécessaire pour payer une hypothèque, a expliqué Jean-François Bérubé, courtier et animateur de l’émission Les Dessous de l'immobilier.

Selon lui, l'attractivité de Sherbrooke s'explique par une augmentation des demandes venant d'autres régions et un pourcentage de revenu consacré au remboursement hypothécaire inférieur à d'autres villes, comme Saint-Jean-sur-Richelieu par exemple. 

«On a l'impression que le marché est complètement inabordable. C'est une façon de le dire. Mais en même temps, si on se compare aux autres villes, on est quand même dans une situation où en fait l'emprunteur moyen à Sherbrooke en fait, se trouve finalement emprunté à utiliser 47 % de ses revenus au remboursement hypothécaire», analyse M. Bérubé, invité à commenter lors de l’émission Que l’Estrie se lève.

«Si on compare, par exemple à Saint-Jean-sur-Richelieu, on est à environ 65 % des revenus qui vont au remboursement hypothécaire. Donc, ça peut expliquer d'une certaine façon l'attrait pour les gens de l'extérieur.»

Pandémie et télétravail

Il souligne également l'impact de la pandémie et du télétravail sur les décisions de déménagement, avec Sherbrooke et Québec étant des destinations privilégiées pour ceux qui envisagent de quitter Montréal.

«Ceux qui ont décidé de revenir ou de déménager en Estrie pendant la pandémie et d'effectuer le télétravail ne sont pas retournés dans les grands centres, à quelques exceptions près. La croissance de la population dans les grands centres comme Montréal met la pression sur le marché immobilier. Puis il y a des familles qui prennent la décision de quitter et de revenir dans des centres. Québec est quand même une région très attrayante. Il ne faut pas négliger aussi qu'en Estrie, à Sherbrooke, on a le CHU qui est un employeur incroyable. On a l'Université de Sherbrooke, on a BRP, on a quand même de bons emplois, on a Ubisoft. Donc on est devenu une région d'un attrait important dans la région même du Canada finalement.»

Écoutez l’entrevue accordée à Jean-Sébastien Hammal.

Abonnez-vous à l’infolettre du 107.7 Estrie!Abonnez-vous à l’infolettre du 107.7 Estrie!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Jean-François Bérubé

Immobilier: hausse des ventes et des prix à Sherbrooke
Trois Canadiens sur quatre considèrent qu'une propriété est hors de leur portée
Dessous de l’immobilier en Estrie: Édition spéciale samedi dès 11h

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Musique
En direct
En ondes jusqu’à 07:00