Aller au contenu

« La relève agricole à la corde au cou »

« La relève agricole à la corde au cou »
Faciliter l'accès au capital et bonifier les aides à la relève / UPA

Une délégation d'agriculteurs de l'Estrie participe mercredi à une marche en faveur de la relève et de l'avenir de nos fermes, qui se terminera devant le Parlement de Québec.

À la tête du groupe, Audrey Jacques, présidente de la relève agricole de l'Estrie, estime qu'il est minuit moins une pour les jeunes agriculteurs du Québec.

« Si je vous ramène au prix de la terre et que vous en achetez une aujourd'hui, je peux vous confirmer que même avec les meilleurs rendements possibles, vous ne rentabilisez pas votre terre, vous aurez besoin d'une autre source de revenus pour le faire », a dit Mme Jacques en entrevue à l'émission Que l'Estrie se lève.

Elle souhaite que les gouvernements provincial et fédéral se souviennent de la nécessité d’une relève forte en agriculture et d'un soutien de leur part.

Au printemps, l'UPA estimait qu'un cinquième de ses membres se trouvait dans une situation financière difficile. Près d'une famille agricole sur deux dépend également d'un revenu extérieur, une proportion qui a diminué ces dernières années.

En attente de gestes concrets

Le 99e congrès général annuel de l'Union des producteurs agricoles, dont le thème est « Une agriculture et une foresterie viables et durables », s'est ouvert hier et se poursuit jusqu'à jeudi.

Son président, Martin Caron, espère que le congrès général ouvrira la voie à un avenir meilleur pour les exploitations agricoles.

 Il y a des choses qui doivent changer. On ne peut plus laisser les entreprises agricoles, les jeunes surtout, s’endetter […] et aller chercher un salaire à l’extérieur pour être capables d’arriver. 

L'UPA a affirmé que la saison agricole 2023 a été l'une des pires de l'histoire récente, en raison notamment des conditions climatiques difficiles et de la pression inflationniste sur les producteurs.

Le nombre de déclarations de dommages à la Financière agricole du Québec a plus que doublé par rapport à l'an dernier. De plus, le nombre de réclamations a augmenté de 82 % par rapport à la moyenne de la dernière décennie et les indemnités versées sont nettement supérieures aux moyennes des années précédentes.

À lire aussi :

https://www.fm1077.ca/audio/593724/faudrait-il-que-les-agriculteurs-se-mettent-en-greve-eux-aussi

Abonnez-vous à l’infolettre du 107.7 Estrie!Abonnez-vous à l’infolettre du 107.7 Estrie!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Jean-Sébastien Hammal

Formule semaine de relâche avec Sarah-Maude
«Tu ne sais pas que tu vas être malade, mais tu es déjà contagieux»
Les grands rendez-vous: Hommage à Paul Houde avec Jérémie Rainville

Vous aimerez aussi

0:00
6:21
L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Le Québec maintenant
En direct
En ondes jusqu’à 18:30