Aller au contenu
Retards des services ambulanciers

Le syndicat des paramédics déplore la «gestion à la pièce»

Le syndicat des paramédics déplore la «gestion à la pièce»
Il manque encore d'ambulance à Sherbrooke, selon le Syndicat des paramédics de l’Estrie. / Getty Images

La gestion des ambulances sur le territoire de Sherbrooke se fait «à la pièce», déplore Samuel Côté, président du Syndicat des paramédics de l’Estrie.

«Quand il y a un délai de plus de dix minutes, on décide d’ajouter un véhicule. Mais l’ambulance arrive en retard et il est souvent trop tard», explique M. Côté.

«Il arrive encore qu’il n’y ai pas de véhicule disponible à Sherbrooke.»

Samuel Côté était appelé à commenter la nouvelle du Journal de Montréal voulant qu’on enregistre des retards ambulanciers dans 85 % des grandes villes du Québec.

«Nous sommes évidemment au courant de cette situation. Nous sommes contents de voir qu’il y ait eu une enquête à la grandeur du Québec», a-t-il mentionné au micro de l’animateur Martin Pelletier.

«Nous l’avons répété souvent pour l’ensemble des régions de la province.»

Engorgement aux urgences

La situation d’engorgement aux urgences ne s’est pas résorbée, ajoute-t-il, malgré les promesses formulées par le CIUSSS de l’Estrie-CHUS.

L’automne dernier, on apprenait qu’aucune ambulance ne serait ajoutée à Sherbrooke, malgré des épisodes sans couverture dans la ville.

La direction du CHUS affirmait qu'elle allait assurer une coordination serrée pour libérer plus rapidement les ambulances aux urgences.

Rien n’a toutefois été fait, selon le président du syndicat des paramédics.

«Aucun changement n’a été apporté», assure-t-il.

Tirée de Facebook

Source: Tirée de Facebook

À lire aussi:

Délais ambulanciers: «Au Québec, 75 % de nos appels sont non urgents!»

Abonnez-vous à l’infolettre du 107.7 Estrie!Abonnez-vous à l’infolettre du 107.7 Estrie!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Martin Pelletier

Une victime du tabac de l'Estrie déplore la lenteur des recours collectifs
Thermopompe : la subvention de Rénoclimat tire à sa fin
La Cour suprême du Canada n’entendra pas la cause

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Le Québec maintenant
En direct
En ondes jusqu’à 18:30