Aller au contenu

Le nerprun : un désastre écologique en Estrie

Le nerprun : un désastre écologique en Estrie
Le nerprun: une plante envahissante / Facebook

Le nerprun, un arbustes exotiques envahissant, n'est pas nouveaux au Québec, mais ils connait actuellement une forte expansion de sa population.

Selon Marie-Josée Martel, ingénieure forestière à l’Agence de mise en valeur de la forêt privée de l’Estrie, le nerprun cathartique et le nerprun bourdaine, des arbustes exotiques envahissants, ne sont pas nouveaux au Québec, mais ils connaissent actuellement une forte expansion de leur population, particulièrement en Estrie.

Le nerprun est une plante envahissante qui menace la santé de nos forêts et, selon les dernières observations sur le terrain, sa présence et ses caractéristiques font craindre des dégâts irréparables.

Le nerprun coupe la lumière des arbres ou même les petites plantes forestières.  Il est un compétiteur pour les éléments nutritifs, pour l'eau aussi dans le sol, donc il prend la place de toutes nos espèces indigènes.

Les nerpruns sont des arbustes que l'on trouve le long des routes, sur les berges des rivières, dans les bois et les friches. On les trouve également dans les zones urbaines.

Le nerprun est généralement le premier arbuste à sortir ses feuilles au printemps et le dernier à les perdre à la fin de l'automne. Il atteint souvent de 2 à 3 mètres de hauteur. Certains poussent même parfois jusqu'à 6 mètres de hauteur, avec le tronc d'un diamètre qui va jusqu'à 25 centimètres.

Arrêter sa propagation

La méthode d’éradication la plus efficace et la plus simple est sans contredit l’extraction des plants et des racines. L’arrachage à la main ou l’utilisation d’une pelle peut s’avérer suffisante pour extraire une tige avec ses racines dans le cas de plants de petite taille.

Écoutez l'entrevue intégrale avec Marie-Josée Martel.

Abonnez-vous à l’infolettre du 107.7 Estrie!Abonnez-vous à l’infolettre du 107.7 Estrie!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Jean-Sébastien Hammal

20 ans d’implication, la contribution d'Alain Paquin soulignée!
Match historique de la LPHF le 20 avril
Déroule le rebord: plus de mécontents que de gagnants

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
En direct
En ondes jusqu’à