Aller au contenu
Décès d'un bambin

Départ funeste de la saison de la baignade

Départ funeste de la saison de la baignade
Un enfant se serait noyé dans une piscine résidentielle. / Archives Getty Images

Un enfant de deux ans qui a été retrouvé, lundi midi, dans une piscine résidentielle de la municipalité de Saint-Apollinaire, près de Québec, est malheureusement décédé quelques heures plus tard à l'hôpital.

Les circonstances entourant l'événement demeurent nébuleuses.

Le Bureau du coroner a déclenché une enquête, en collaboration avec les crimes majeurs de la Sûreté du Québec, puisqu'il s'agit de la mort d'un enfant de moins de six ans.

Les policiers ont été demandés en assistance aux ambulanciers qui se trouvaient sur les lieux en raison d'un enfant en arrêt cardiorespiratoire.

Inaccessibles en tout temps

Rappelons que le gouvernement du Québec oblige les propriétaires de piscine à les rendre inaccessibles en tout temps.

C'est-à-dire qu'il faut obligatoirement installer une clôture autour de la piscine, qu'elle soit hors terre, creusée, semi-creusée ou démontable...

Invité au micro du 107,7 Estrie, Raynald Hawkins, directeur général de la Société de sauvetage, a rappelé l’importance de la prévention des noyades à la maison.

Il y a une corrélation évidente entre le beau temps et l'augmentation des risques de noyade, dit-il.

Pour les piscines résidentielles, l'accessibilité est le facteur déterminant. Pour tous les propriétaires existants antérieurs à 2010 devront se conformer à rendre inaccessible la cour arrière lorsqu'il y a une piscine pour les résidences», signale M. Hawkins.

«On a jusqu'au 30 septembre 2025 pour se conformer. Alors mon invitation à la population, les propriétaires antérieurs en 2010. N’attendez pas l'été prochain pour avoir de la difficulté à prendre cette responsabilité. Les fournisseurs vont vous dire qu'ils ne sont pas capables d'installer le tout avant l'échéance. Donc c'est pour ça que c'est important d'aller de l'avant. D'ailleurs, le même ministère des Affaires municipales fait des campagnes de sensibilisation dans ce sens-là, au moment où on se parle.»

On assiste quand même à une baisse des décès par noyade au Québec, passant de 200 à 80 par an, souligne M. Hawkins.

Ce dernier souligne également l’importance de porter des vestes de flottaison lors de la pratique de sports nautiques.

Écoutez l’entrevue accordée à Jean-Sébastien Hammal.

Abonnez-vous à l’infolettre du 107.7 Estrie!Abonnez-vous à l’infolettre du 107.7 Estrie!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Jean-Sébastien Hammal

Les finales de la Coupe Stanley reprennent ce soir!
Un soutien financier de 1 million $
Donner son avis sur les médias sociaux, nuisible pour la sphère professionnelle?

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Sans réserve
En direct
En ondes jusqu’à 15:00