Aller au contenu
Une huitième dans un rayon de deux km

Trop de friperies au centre-ville?

Trop de friperies au centre-ville?
Les friperies se multiplient au centre-ville de Sherbrooke. / Archives Getty Images

Les commerces de type friperie se multiplient au centre-ville de Sherbrooke.

Michel Lesage, directeur général de l’organisme Estrie Aide, critique l'augmentation du nombre de boutiques offrant des vêtements de seconde main. 

Il constate qu’une huitième friperie vient d’ouvrir ses portes. Celles-ci sont situées dans un rayon de deux kilomètres, dit-il.

«Ça fait pas mal. C'est bizarre, mentionne-t-il. Je ne sais pas c'est quoi le plan de développement de la Ville.»

«On va attendre. Même pour nous, pour certains articles, c'est plus difficile avec la situation économique. On le comprend. Alors il faut trouver des moyens de boucler nos budgets. Il n'y a pas de communication, il n'y a pas d'orientation de ce niveau-là.»

M. Lesage craint une dilution des dons et un impact négatif sur les organismes existants avec missions sociales comme le sien. 

Il révèle une baisse de dons et de ventes dans son établissement. Lesage a tenté de contacter des élus sans réponse et souligne l'importance de considérer l'impact sur les entreprises en place lors de l'autorisation de nouvelles friperies.

Rock Forest

Il y a quelques jours, Estrie Aide a ouvert une nouvelle friperie, mais dans le secteur Rock Forest, donc loin du centre-ville, fait-il remarquer, lors d’une entrevue lors de l’émission Que l’Estrie se lève.

«On est à dix kilomètres. On prend de l'expansion parce qu'on en a besoin, sauf qu'on est loin du centre-ville. Et c'est une demande qui est dans ce coin-là. C'est un nouveau territoire. Le territoire de la ville de Sherbrooke est immense. Alors la concentration pose des questions.»

Écoutez l’entrevue accordée à Jean-Sébastien Hammal.

À écouter aussi: 

«Les friperies vivent un nouvel âge d'or au Québec»

Abonnez-vous à l’infolettre du 107.7 Estrie!Abonnez-vous à l’infolettre du 107.7 Estrie!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Jean-Sébastien Hammal

Elle offre un rein à son fils: «Trois secondes de réflexion»
Transactions potentielles, repêchage et bilan : qu'en est-il  du Canadien?
Une maison de répit de 2,5 M$ devrait voir le jour en 2025

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Les amateurs de sports
En direct
En ondes jusqu’à 00:00