Aller au contenu
Camping dans les parcs nationaux

La SÉPAQ examinera les particules fines des feux de camp

La SÉPAQ examinera les particules fines des feux de camp
La SÉPAQ / Archives Getty Images

La SÉPAQ veut prendre un virage santé concernant les feux de camp dans les parcs nationaux et leurs effets sur les campeurs. 

Selon Simon Boivin, porte-parole de l’organisme gouvernemental, la SEPAQ n'interdira pas les feux de camp, mais a lancé un projet-pilote au Parc national du Mont-Tremblant pour étudier les particules fines et informer les visiteurs sensibles. 

«Le feu de camp est au cœur de l'activité de camping. La SÉPAQ n'a aucune intention d'interdire ou de restreindre les possibilités de faire des feux de camp dans les parcs nationaux. Ça fait partie de l'ADN de l'activité», image M. Boivin.

«Le dossier part d'une visite en 2022 au parc national du Mont-Tremblant d’une famille dont les enfants sont asthmatiques. Ils ont eu une expérience ordinaire, compte tenu de la forte présence de particules fines dans l'air. Est-ce qu’on devrait se servir de cette expérience pour voir si on ne peut pas être meilleur dans notre façon de communiquer des informations aux gens qui sont plus sensibles aux particules fines?» 

Six autres parcs nationaux 

Six autres parcs seront inclus cet été, dit-il. Toutefois, ceux-ci ne sont pas identifiés pour éviter la manipulation des données. 

«On ajoute six parcs nationaux à celui qui a servi de banc d'essai l'année dernière», soutient-il.

«Par contre, on n’identifie pas encore les parcs en question parce qu'on ne voudrait pas que des gens cherchent à trouver les capteurs pour s'amuser à changer les résultats. On a vécu quelques épisodes à Tremblant où on a comme des anomalies statistiques. Mais il faut quand même faire attention quand les résultats vont être connus. Bien évidemment, on va faire connaître l'ensemble des endroits puis les résultats, mais d'emblée on ne les identifie pas justement pour éviter que ça devienne l'objet d'intérêt d'un intérêt particulier et que ça puisse venir fausser les données qu'on va récolter.»

Par ailleurs, M. Boivin note que la SÉPAQ se prépare en vue de la saison des feux de forêt.

Enfin, il anticipe un achalandage important dans les parcs nationaux en Estrie pour l'été 2024.

Écoutez l’entrevue accordée à Jean-Sébastien Hammal.

Abonnez-vous à l’infolettre du 107.7 Estrie!Abonnez-vous à l’infolettre du 107.7 Estrie!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Marc Bryson

14 juin: vers une Journée nationale des pistes cyclables!
Bièredredi groovy spécial yacht rock avec Nicolas Ratthé
Une maison de répit de 2,5 M$ devrait voir le jour en 2025

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Les amateurs de sports
En direct
En ondes jusqu’à 00:00