Aller au contenu
Luc Roy disparu depuis 6 mois

«On espère une solution à ce cauchemar», dit son fils

«On espère une solution à ce cauchemar», dit son fils
Disparition de Luc Roy / Police de Sherbrooke

Il y a maintenant près de six mois que le Sherbrookois Luc Roy est disparu.

L’homme de 83 ans n’a pas été revu depuis qu’il a quitté son domicile le 6 septembre dernier. 

Les circonstances de sa disparition demeurent mystérieuses, malgré les recherches menées par les policiers dans ce dossier.
Son fils, Marc-André, invité à l’émission Que l’Estrie se lève lundi matin, a avoué que la famille de l’octogénaire reste dans le néant.

«Le temps passe et malheureusement pour nous la famille on doit continuer à vivre normalement. Mais on espère encore que quelque chose puisse apporter une solution à ce cauchemar qu'on vit depuis presque six mois maintenant, a commenté Marc-André Roy. On avait l'habitude de passer le 25 décembre avec lui, donc ça ne s'est pas passé comme ça cette année.»

«Ce n'est pas évident les premières semaines ou les premiers mois, mais le temps passe. Puis avec la famille proche, les oncles, les tantes, les amis, on essaie de faire des activités pour nous en sortir un petit peu. Et puis au fur et à mesure que le temps passe, on reprend nos activités qu'on faisait avant. On garde quand même toujours en tête cet épisode-là.»

Stoke

Depuis six mois. M. Roy et sa famille ont soulevé toutes les pierres pouvant expliquer cette disparition.

Malgré leurs recherches et celles des policiers, aucune hypothèse ne semble tenir, dit-il.

«Dernièrement, il n’y a rien de nouveau de notre côté. Enfin, du moins ce que la police nous a donné comme information. Avec l'hiver qui vient de finir, mais qui était là pour les trois derniers mois environ, c'était moins évident de faire des recherches un peu partout. Avec le redoux, on garde espoir qu'il y a des choses qui se passent très prochainement», ajoute-t-il.

En décembre, le Service de police de Sherbrooke (SPS) avait établi un poste de commandement dans le secteur du village de Stoke. M. Roy dit ne pas avoir eu de nouvelles concernant cette opération.

Des membres de la famille ont déjà habité à cet endroit il y a une vingtaine d’années, note-t-il.

Toyota RAV4

Luc Roy a quitté son domicile dans le secteur de la rue Laure-Conan avec son véhicule un Toyota RAV4 gris immatriculé 321 EHM. 

Au moment de sa disparition, M. Roy portait un manteau bleu et une casquette blanche. Il a les cheveux gris et les yeux pairs. Il pèse environ 180 livres et mesure 5 pieds 7 pouces.

Toute personne ayant des informations qui peuvent faire avancer l’enquête peut contacter le SPS au 819 821-5555.

Abonnez-vous à l’infolettre du 107.7 Estrie!Abonnez-vous à l’infolettre du 107.7 Estrie!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Marc Bryson

Plusieurs journées de grève des chauffeurs s’ajoutent
Une manière de sauver la vie de son prochain: on doit en parler
Grève des chauffeurs d'autobus: L'argent est là, qu'attendons-nous ?

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Midi actualité
En direct
En ondes jusqu’à 15:01